Comment pratiquer la méditation vipassana sans danger ?

La méditation Vipassana est une méthode pour méditer qui a été inventée par Bouddha il y a plus de 2500 ans. Cette dernière représente la base pour n’importe quelles formes de méditation. Elle permet plus que toutes les autres méditations de s’éveiller. De plus, c’est la technique de méditation que les français aiment le plus.

Comment pratiquer la méditation vipassana sans danger ?

La méditation vipassana permet de libérer son esprit en se relaxant et en oubliant tous nos soucis. Cependant, cette méthode pour respirer demande de faire beaucoup d’efforts pour y parvenir. Vous pouvez avoir des pensées négatives ou désagréables. Je vais vous donner des bons conseils pour pratiquer la méditation vipassana sans danger.

Les bonnes pratiques pour la méditation vipassana sans danger

Dans un premier temps, il n’est pas rare de penser que c’est très simple de pratiquer la méditation vipassana. Cependant, cela est loin d’être vrai surtout dans notre mode de vie actuelle.

Il faut commencer par bien s’installer dans une bonne position qui vous permet d’être vigilant. Vous pouvez choisir la position du lotus si vous le souhaitez mais ce n’est en rien une obligation. Je le répète le principal est que vous vous sentiez bien dans votre position assise.

Une fois bien installé, vous devez garder la même position pendant 40 minutes. Gardez votre colonne vertébrale et votre nuque droites tout en fermant les yeux. Ayez une respiration normale et ne bougez pas et surtout ne changez pas votre position sauf si c’est vraiment obligatoire.

Il faut ensuite se concentrer sur le mouvement que fait votre ventre un peu en haut du nombril. Faites cela à chaque fois que vous inspirez et que vous expirez. Ne croyez pas que c’est une méthode pour se concentrer car vous verrez que votre attention aura de nombreuses autres sollicitations.

Dans la méditation vipassana, il ne faut pas prendre en considération quelque chose comme une distraction. Cela veut dire que dès que vous ne devez pas faire abstraction de cette pensée. Bien au contraire, arrêtez de vous concentrer sur votre respiration pour pensez uniquement à cette chose. Puis lorsque vous avez terminé, vous pouvez à nouveau vous concentrer sur votre respiration. Tous les pensées peuvent apparaître.

Cette méthode de méditation n’est pas adaptée à tout le monde. Il est donc important de continuer seulement si cela vous apporte quelque chose de positif. Dans le cas contraire, il ne faut pas vouloir continuer mais plutôt s’orienter vers une autre forme de méditation.